Voyages au Château Imaginaire #2

Nous, trois, savons que le temps, inlassablement, nous fait revivre chaque saison. Comme un cycle perpétuellement enrichit, l’été revient chargé de nos souvenirs, de l’enfance à celui de l’année passée. Comme celui de l’eau tout au long de son cours, de sa source à la Mer. Comme des vagues, inlassablement, nous rebutons sur les mêmes écueils. Nous, emportées par la vague de Marseille-Provence 2013Nous, et en particulier Agnès, nous sommes passionnées par ces vagues peintes, photographiées, filmées par Katsushika Hokusai, Ange Leccia, Javiera Tejerina-Rissso, Muriel Toulemonde Les lancinants va-et-vient des vagues fluviales ou maritimes nous ont captivées. Cet éternel renouvellement hypnotique nous ramène encore et toujours aux bords de la mer. Aux sorties estivales, aux vacances, aux temps magnifiés de l’enfance, ces moments qui chaque été nous entraînent hors de notre métropole sur des chemins plus bucoliques.

12 juillet 2012, visite de l’exposition « Se souvenir de la mer » au Domaine  du Château d’Avignon, en Camargue du 23 juin au 31 octobre 2012.

Visite de l’exposition « Se souvenir de la mer » au Domaine du Château d’Avignon, en Camargue le 12 juillet 2012.

Pendant ces vacances, Sylvie nous conduit sur les routes camarguaises… destination le Château d’Avignon. Déjà l’année dernière, ce lieu nous avait interpellées. Mais entre les Rencontres Photographiques d’Arles et  « Le temps retrouvé » de Cy Twombly à la Collection Lambert à Avignon, nous avions manqué la visite de l’exposition « Si loin, si proche, … bêtes et hommes ».

C’est pourquoi cette année, nous nous sommes focalisées sur cette visite, ayant besoin de nous aérer l’esprit et le corps loin de notre âpre urbanité. Le Domaine d’Avignon, emprunt du charme discret de la bourgeoisie, nous transporte dans un autre univers. Comme pour moi au Domaine de Chaumont-sur-Loire, nous effectuons un voyage spatio-temporel.

Visiter cet autre Château me fit le même effet, guettant les différences, les similitudes d’un lieu à l’autre d’une époque à une autre. Là, je pénétrais l’histoire des femmes célèbres du Moyen-Age au 20ème siècle tout en montrant au travers de l’œuvre de Sarkis, les chambres de bonnes et des autres domestiques… Ici, nous découvrons, plus qu’un château fait du Prince, la Belle Maison de villégiature d’une Famille célèbre de Commerçants et d’Industriels, Viticulteurs, les Noilly-Prat. Sur les fondations d’un mas, propriété de la Famille d’Avignon, fut construite une Bastide en 1740. Louis Prat-Noilly, négociant novateur, impressionné par les expositions universelles de 1889 et 1900,  acquit le domaine en 1893. Il y engagea de grands travaux d’architecture donnant un style néo-renaissance au château, mêlant décors raffinés et sciences nées au cours du 19ème siècle. Il y développa de nouvelles technologies industrielles, une station des eaux, une centrale électrique, une chaufferie… les sanitaires et l’eau courante… participant à la vie et au confort de la bâtisse, mais également à l’irrigation et à la désalinisation des terres environnantes complétant le réseau de roubines et les aménagements du Petit Rhône et de la Camargue du 18ème siècle. Chaque équipement est l’objet de dépendances, à distance de la bâtisse, où peuvent loger les techniciens et les domestiques… Du Château d’Avignon, demeure d’agrément, au Domaine Départementale, devenu monument historique en 2003, acquis par le Conseil Général des Bouches du Rhône en 1984, nous voyageons dans un « patrimoine remarquable… mis en valeur… par la considération accordée à l’Art Contemporain » (Sylvie, septembre 2011). Ici, comme au Domaine de Chaumont-sur-Loire, une programmation d’évènements associe le Patrimoine architectural, technologique et industriel, l’Environnement agricole et naturel à l’Art et la Culture.

De haut en bas et de droite à gauche : Horizons, Céline Duval (2007, vidéo, collection FRAC Basse-Normandie © documentation Céline Duval), Chichichouchou, Véronique Boudier (2006, plage de l’espiguette, performance, photographie, 80 x 60, Galerie Christophe Gaillard, Paris), Watercolor, Francis Alÿs (2010 Trabzon, Turkey – Aqaba, Jordan 2010 1:19 min. (CC) Public domain vidéo, Togliendo tempesta al mare, Masbedo (2007, vidéo-installation : shelf, glasses and projection 139,5x184cm, © Masbedo), Flottaisons, Marcel Dinahet (2000, vidéo 30s, Collection Frac Bretagne) au Lavoir ©Laure.Jegat.2012, Contre-plongée, Marcel Dinahet (2010, vidéo en boucle 4 :01 mn) au Château d’eau ©Laure.Jegat.2012, D’après Caspar David Friedrich Deux hommes au crépuscule, Sarkis (2007, vidéo, 4 :56 mn, collection FRAC Bretagne Photo : André Morin, © Adagp, Paris). Œuvres présentées dans l’exposition « Se souvenir de la mer » Domaine du Château d’Avignon,  23 juin au 31 octobre 2012.

Visiter ce château nous a permis d’avoir de bonnes surprises entre terre et mer. Nous découvrons au gré de notre marche, les œuvres et les artistes de l’exposition « Se souvenir de la mer ». Notre déambulation nous entraîne dans ce parc entre verdures luxuriantes et canaux, entre château et dépendances, entre les salons, les cuisines, les chambres, les salles de bains… et les œuvres. Grâce aux résonnances des photographies, des vidéos, des peintures, des sculptures et des installations avec la vie de château de cette famille bourgeoise, nous avons pu en capter les dimensions historiques et sociales. Nous avons ainsi apprécié l’attention de Louis Prat-Noilly pour l’organisation des tâches domestiques et l’hygiène, les pièces sont vastes, carrelées, équipées des meilleurs appareils ménagers, attribuées chacune à la salaison, la cuisson, la conservation… Les pièces plus rustiques du Château de la Loire m’accompagnent, je rappelle à Agnès le premier « Voyages au Château Imaginaire » en  découvrant à nouveau un travail de Sarkis au grand salon. Sur un écran, Sarkis un pinceau à la main dépose consciencieusement de l’aquarelle dans un bol d’eau, y copiant une œuvre très connue de Caspar David Friedrich. Ce bol m’évoque un œil au fond duquel viendrait se déposer avec délicatesse le paysage romantique de cette plage où conversent « Deux hommes au crépuscule ». Nos regards, nos esprits s’impriment d’une image à l’autre, nos paroles divaguent de nos souvenirs à l’histoire collective. Nos corps baignés par l’ambiance surannée apprécient la douceur de l’air. Dehors. Le bruit de l’eau des canaux flottent à l’orée de nos oreilles (où bien est-ce les moustiques ?), lorsque « Flottaisons » la vidéo de Marcel Dinahet se reflète dans l’eau du lavoir. Dehors. A l’ombre des feuillages d’un vert fluorescent de gigantesques platanes, nous savourons de revoir le Jet-Ski en ciment de Boris Chouvellon, nous rappelant que Saintes-Maries de la Mer est au bout de la route au sud. Un détour par Arles ; les Rencontres Photographiques à proximité sont incontournables. Et nous nous souvenons que notre route se poursuit… vers Marseille-Provence 2013. 

Laure, Marseille, 22/25 juillet 2012.

A propos AssociatEyes

Les complices s’enrichissent, proverbe mis au goût du jour par Paul ELUARD ET Benjamin PERET, La Révolution surréaliste (1925)
Cet article, publié dans Architecture, Art, Château, Culture, Histoire, Laure, Photos, Vidéos, Voyages, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Voyages au Château Imaginaire #2

  1. Boux dit :

    Superbe balade, merci!

  2. AssociatEyes dit :

    Oui, Agnès (qui vous répond d’habitude) et moi-même remercions tout d’abord Sylvie qui prend le volant pour nous deux. Et nous balade sur les routes hors de Marseille… Et nous vous remercions aussi de nous suivre de si loin, cela aussi nous fais voyager… A bientôt… ;)))

  3. Merci, j’aime la Provence, j’adore Arles.Trés, trés belle balade!

  4. AssociatEyes dit :

    Moi, aussi finalement qui est une fan de l’urbain et tout particulièrement de Marseille, j’aime sortir et m’aventurer avec mes amies Agnès et Sylvie sur des chemins de traverse ! :)))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s