Marseille-Provence 2013 entre Mirage(s) et Réalité(s)

« L’ignorance reconnue, le refus du fanatisme, les bornes du monde et de l’Homme, le visage aimé, la beauté enfin, voici le camp où nous rejoindrons les Grecs. D’une certaine manière, le sens de l’Histoire de demain n’est pas celui qu’on croit. Il est dans la lutte entre la création et l’inquisition. Malgré le prix que coûteront aux artistes leurs mains vides, on peut espérer la victoire. Une fois de plus, la philosophie des ténèbres se dissipera au-dessus de la mer éclatante. Ô pensée de midi, la guerre de Troie se livre loin des champs de bataille ! Cette fois encore, les murs terribles de la cité moderne tomberont pour livrer, ‘âme sereine comme le calme des mers’, la beauté d’Hélène. » Albert Camus

Citation d’introduction à la candidature de Marseille-Provence 2013 au titre de Capitale Européenne de la Culture (Sous l’égide d’Albert Camus qui aura 100 ans en 2013) et au Prologue, par Bernard Latarjet.

Mer vue de la corniche de Marseille, A l'horizon Marseille-Provence 2013;

Mer vue de la corniche de Marseille – A l’horizon Marseille-Provence 2013

Il était une fois Marseille-Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture, un joli conte narré aux marseillais depuis 2004. A l’affiche « La Culture c’est Capitale » comme une promesse de fééries pleines de couleurs vives et joyeuses, un arc en ciel à l’horizon avec ses trésors et ses espoirs… Les marseillais habitués à un rude quotidien et aux sons des violons, ont attendu le 16 septembre 2008 et le résultat de la sélection pour y croire…  Un peu…

Comme quelques amis, qui, au cours d’une discussion, ont décidé d’acheter la marque et les noms de domaine « Marseille 2013 », comme une bonne blague. Ha, ha, ha… Ils ne savaient pas où les entraînerait ce coup de dé futé. En avril 2004, Martin Carrese raconte dans un entretien avec Jean-Baptiste Fontana (fréquencesud.fr), les questionnements, les avancées, les prises de positions, les réussites du Off

Le grand public comme les experts de la culture étaient loin de se douter à l’époque de l’ampleur d’un tel engagement. Même si des études d’impact des Capitale Européenne de la Culture (étude Palmer) ont été réalisées entre 1995 et 2004. Même si Lille 2004 est une réussite, souvent en comparaison avec le projet de Marseille-Provence 2013, celle-ci n’a pu le rendre plus concret aux yeux des provençaux. Pour eux la Capitale … culturelle, c’est Paris. Tous ces projets institutionnels viennent d’en haut. Loin d’eux… Marseille, « la ville des bagnards », de la « French Connection » et des kalachnikovs, n’a que peu de considération d’elle-même. « Fiers d’être Marseillais » encore une campagne de communication de la Mairie loin des réalités et d’une image de marque dégradée. Une illusion de plus… La réalité de Marseille c’est une économie en difficulté et un tissu industriel en reconversion, incapable de soutenir son tissu associatif et culturel particulièrement actif. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est la seconde de France en nombre d’artistes. Malgré l’énergie, l’investissement, d’entrepreneurs, d’industriels, de chercheurs, de créateurs, d’habitants… Marseille reste une ville soutenue par les projets d’Etat. Marseille-Provence  2013 : encore un…

C’est ainsi dans le décor d’une ville désenchantée, d’une région en reconversion économique que l’histoire de Marseille-Provence 2013  commence…

La Mer  (2001-Video; 27’32’’) d'ANGE LECCIA "The Mediterranean Approach (The Art for the World) au Musée d’Art Contemporain de Marseille

La Mer d’ANGE LECCIA The Mediterranean Approach (The Art for the World) au MAC de Marseille

Comme Jean-François Chougnet, actuel directeur de MP2013, mes amies et moi avons connu Marseille dans une autre dynamique culturelle dans les années 80, 90, plus de 14 musées, comme la Vieille Charité, le Mac, le Préau des Accoules, mais aussi des théâtres, des salles de spectacle, la création de La Friche Belle de Mai, des Docks des Suds… « Un feu d’artifice » titre Télérama, un foisonnement qui s’est peu à peu asphyxié depuis. Au moment où Euroméditérranée (projet de redynamisation socio-économique) est crée en 1993, où un ensemble de rénovations urbaines commence…

C’est au cours de ces années, que nous avons commencé à devenir complices et plus tard à nous enrichir de nos sorties, de nos visites dans les galeries, les musées… Sylvie a commencé à nous prendre en photo saisissant ces instants ludiques partagés. De portraits en images, un jour elle en est venue à évoquer notre histoire en construction, celle de nos voyages au travers de l’Art Contemporain. Nos escapades ont croisé ainsi les chemins de la futur Capitale Européenne de la Culture, comme ce samedi 21 mai 2011 où nous avions décidé de longer la « Skyline of Marseille » de la Tour CMA-CGM au MuCem, parcourant le chantier d’Euroméditerranée à ciel ouvert.

C’est ainsi « emportées par la vague de Marseille-Provence 2013 » que nos chroniques ont commencé sur ce blog en juin 2010.

Notre Dame de La Garde  - Marseille-Provence 2013 c'est maintenant

Notre Dame de La Garde – Marseille-Provence 2013 c’est maintenant

Nous racontons peu à peu un aperçu de cette concrétisation, voyant au cours d’événements tels qu’Art-O-Rama ou le Printemps de l’Art Contemporain croître une impatience, un enthousiasme et une joie de vivre ensemble, de la part des artistes, des experts de la Culture et puis du grand public. Une magie s’opère indéniablement propulsée par l’arrivée de cet événement transformateur de notre urbanité.

Au cours de moments tels que ceux-ci, nous avons fait connaissance avec de nombreux protagonistes, nous, présentant notre chronique numérique, eux, partageant leurs actions et leurs projets… leurs réflexions et leurs sentiments… Ainsi Olivier Rovellotti, directeur de Natural Solutions, me parle de sa participation au GR®2013 (parcours pédestres, grand 8 horizontal entre Nature et Culture), au cours d’une rencontre régionale sur l’Open Data. Nicolas Fournon, community manager de MP2013, me fait part de son soulagement lors d’une présentation du Hackathon Windows Phone 8 de Nokia au Pôle Médias de la Belle de Mai ; l’organisation est en place.

Une certaine pression semble s’être évanouie. Le temps des incertitudes, des choix, des sélections, des insatisfactions, des doutes, des contradictions, des abandons, le plus douloureux celui de l’exposition dédiée à Camus, des injustices… est passé… Les moments des accords et des conflits entre l’organisation de Marseille-Provence 2013, des élus de tous bords, de la Chambre de Commerce, des artistes, des producteurs, des entrepreneurs…, des contradicteurs, de Marseille 2013 Off devraient un temps s’évanouirent… Les acteurs comme les spectateurs d’ici où d’ailleurs se rencontreront ici et maintenant… Le bilan se fera plus tard, il n’est plus temps des introspections, mais de nous fondre et de profiter… Roch Giraud, directeur adjoint de la communication de MP2013, un peu las et fatigué des critiques et des attaques mais toujours passionné, nous parle de ce « territoire virtuel » 2.0.13 où il ne se passera pas un seul jour sans Culture (18 octobre 2012 « Nouveaux médias et nouveau journalisme pour Marseille Provence 2013 » Club de la Presse/Cité des Médias et de la Communication).

Marseille-Provence 2013 est maintenant à quelques jours de son ouverture une réalité à laquelle nous participerons pleines d’espoir et d’effervescence pour ces Happy Days, comme le disait Agnès, il y quelques mois à la caméra de François Mouren-Provensal, reporter de mativi-provence.fr… :

«  Moi, j’ai amené une lampe à huile, mais que j’assimile à la lampe d’Aladin, la lampe magique et le bon génie qui va sortir de cette lampe pour Marseille-Provence 2013, déjà, Capitale Culturelle. Parce que nous aimons la Culture, nous aimons Marseille. Donc on va… espérer que 2013 soit vraiment exceptionnelle pour les marseillais… aussi… »

Laure, Marseille, 4/9  janvier 2013.

A propos AssociatEyes

Les complices s’enrichissent, proverbe mis au goût du jour par Paul ELUARD ET Benjamin PERET, La Révolution surréaliste (1925)
Cet article, publié dans Art, Culture, Laure, Photographie, Photos, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Marseille-Provence 2013 entre Mirage(s) et Réalité(s)

  1. Marseille capital eueropéenne de la culture avec Kosice! Enhorabuena. Amitiés.

    • AssociatEyes dit :

      Merci pour cet encouragement ! Effectivement comme je le signale dans l’article précédent, les Capitales Européenne sont au nombre de deux chaque année… Je n’ai pas re-cité la Capitale Slovaque cette foi, ce n’est sans doute que partie remise, une de nos amies, Sylvie Reno, y a réalisé un travail nous aurons certainement l’occasion de parler d’elle et d’autres… A bientôt )))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s