Le fil d’Art-O-Rama 2013

ou La Rentrée de l’Art Contemporain à Marseille

Le Fil d'Art-O-Rama 2013 ou La Rentrée de l'Art Contemporain à La Friche Belle de Mai (Marseille)

Le Fil d’Art-O-Rama 2013 ou La Rentrée de l’Art Contemporain à La Friche Belle de Mai (Marseille)

Samedi 31 août  2013, Vernissage de « NØNE FUTBOL CLUB One Way Ticket » à la Galerie Gourvennec Ogor  & visite d’Art-O-Rama 2013  du 30 au  7 septembre…

Voici un photomontage sonore de notre rentrée, annonçant le dernier trimestre de cette aventure capitale ; Marseille-Provence 2013… Art-O-Rama est un événement emblématique que nous affectionnons tout particulièrement, comme nos articles, « Art-O-Rama 2010 », « Le fil d’Art-O-Rama 2011 », « C’est la rentrée ! Art-O-Rama 2012… », vous l’ont déjà narré… Ce rendez-vous international de galeristes, d’artistes, de collectionneurs, d’acteurs de l’Art Contemporain, assez mondain prend place à La Cartonnerie de la Friche la Belle de Mai, dans cet ancien site industriel. Un plaisant décalage qui donne une certaine élégance à cette rencontre où les visiteurs, dont nous sommes, prennent avec nonchalance le temps de déambuler, de regarder chaque espace, chaque œuvre…

Je reprends mon fil, là où nous avions commencé il y a deux ans,  par le vernissage de la Galerie Gourvennec Ogor (à l’époque, son premier jour). A la différence des autres années, nous n’y allons pas le soir du vernissage d’Art-O-Rama, mais le lendemain après-midi, l’ambiance y est moins frénétique et l’éclairage de jour (au contraire de l’éclairage électrique nocturne) est plus sympa pour mon appareil photo… et aussi pour les œuvres comme pour les personnes… Cette fois-ci, la lumière est belle, parfaitement adaptée au vaste hangar et au format 16/9ème de mes photographies. Le soleil, traversant, éclaire tendrement l’atmosphère conviviale et intimiste… Ayant à l’esprit mon montage à venir, je multiplie les prises de vue d’ensemble… A les visionner par la suite,  je vois, comme en 2011 où « Sylvie a l’air de danser en nous prenant en photo », qu’une chorégraphie… s’est installée…

La Performance de Noé Soulier, dans le cadre d’Empreintes et passages à l’acte (Cartel Art Contemporain/Astérides) à laquelle nous avons eu la joie d’assister vers 18 h, m’a sans doute mise dans un état d’esprit propre à mettre plus en avant le mouvement des corps des spectateurs, à commencer par celui de mes amies… J’y suis sensible effectivement, je trouve que les corps expriment nos sensations, et dans ces clichés, les instants saisis de chaque acteur évoque avec plus d’intensité, la tranquillité ressentie par le public de cette fin d’après-midi, l’attention captivée par le danseur, la lenteur désœuvrée de la fin du jour, la passion physique de Pierre Giner… Et surtout notre joie presque enfantine partagée entre nous trois, celle qui nous pousse à échanger, comme Agnès et moi avec la représentante de la galerie Rolando Anselmi (Berlin), dont vous pouvez entendre quelques mots en anglais.

Vendredi 6 septembre à 19h à la Friche la Belle de Mai
Visites guidées et rencontre spécialement pour les blogueurs et acteurs culturels du web de Marseille et de sa région, des expositions, “Des Images Comme des Oiseaux” présentée par Pierre Giner, du Centre National des Arts Plastiques et présentation de l’application mobile NFC Images fantômes, proposée par Orange, “The Butcher” et “PERFORMANCE” dans le cadre de New Orders, la saison du Cartel…   
 
Quelques jours plus tard, toujours à la Friche, suite à un échange avec notre ami blogueur, Jean-Luc Cougy, nous nous rencontrons en chair et en os, et en compagnie d’autres blogueurs et acteurs du net. Nous nous sommes croisées les uns ou les autres (@AnnabelleAO du CNAP, @celinemory, @EnModeBonheur, @Lepoissonmarcel, @MagaLiiiiB, @MsShee_,…) lors de rencontres « virtuelles ». Charlotte, Community Manageur de la Friche (@Charlotte_dup), nous présente tour à tour et nous finissons contentes de cette convivialité sur le toit-terrasse, sous les étoiles exactement…

 Laure, Marseille, 29 septembre 2013.

Les quelques mots de Noé Soulier, incrustés dans mon photomontage, sont tirés de cette vidéo : 

A propos AssociatEyes

Les complices s’enrichissent, proverbe mis au goût du jour par Paul ELUARD ET Benjamin PERET, La Révolution surréaliste (1925)
Cet article, publié dans Art, Arts, Culture, Laure, Peinture, Photo, Photographie, Photos, Vidéo, Vidéos, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s