2013 : L’année de Marseille-Provence, Capitale Européenne de la Culture

      Merci, c’est le premier message qu’affiche le site mp2013.fr depuis le 1er janvier 2014. Un remerciement qui nous est adressé à Nous, Public.

 Nous étions autour de 10 millions. C’étaient les chiffres de fréquentation envisagés au tout début du projet, déjà pour les professionnels de la culture et du tourisme, ils représentaient un challenge. Et plus tard, avec la mise en place des programmes et de l’organisation sur le territoire provençale, des estimations à 15 millions furent envisagées… Mais comme le précise Jean-François Chougnet, directeur de Marseille-Provence 2013 (Face aux citoyens « Marseille-Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture » / tv.regionpaca.fr), malgré la crise, l’environnement socio-économique difficile, le tourisme a progressé de 10%, ici, alors que Paris a subi une baisse de 5 à 6%. Donc nous devons nous féliciter globalement de ces bons chiffres… Les articles flatteurs de la presse française et internationale comme Le bilan retiennent évidemment notre attention. Mais au final de cet événement aux dimensions spatio-temporelles exceptionnelles, l’essentiel est ailleurs…

C’est ce qui m’est apparu en réalisant cet article, que j’envisageais dans le style de «Marseille-Provence 2013 entre Mirage(s) et Réalité(s) », et puis Sylvie souhaitait un diaporama, bonne idée, mais un travail un peu titanesque… Je m’y suis mise… Ecouter quelques émissions de Radio France et en même temps se concentrer sur la réalisation. — Un morceau de jazz entendu à la limite de la conscience, est devenu plus qu’un fond sonore. Ce soul jazz joyeux s’accorde harmonieusement avec la vivacité de mes émotions. — Concevoir simplement un défilement par mois, un début, une fin. Sélectionner une centaine d’images parmi mes quelques 10 mille photos de cette année… Combien d’images produites par Nous, des milliards sans doute ? Un monde incalculable de visions mémorables, partagées sur les réseaux sociaux, d’Instagram à Twitter en passant par Facebook démontre Notre Enthousiasme. Et c’est cela qui m’est apparu important au fil des images, des souvenirs rappelés… Je me souviens de paroles échangées entre deux amis à la fin de cette fête « Le Vieux-Port entre Flammes et Flots » : l’un « c’est tout  ? » et l’autre « ça te fera des souvenirs ! ». Nous avons pu faire une promenade improbable, le tour du bassin à pied éclairé par des chandelles dans un calme festif. Nous étions « 420 000 » personnes, de tous âges, réunies en un pur moment de poésie urbaine…

New Swing of Marseille-Provence 2013, c’est un concentré de cette année Capitale Européenne de la Culture, où des mutations urbaines, des événements, des expositions… des créations artistiques et culturelles ont permis l’émergence d’un territoire uni. D’où surgirent des merveilles fugaces et pérennes… qui Nous ont littéralement enchantés.

New Swing of Marseille-Provence 2013, c’est un Grand Merci à toutes Celles et Ceux qui l’ont fait naître…

C’est la chronique de notre trio, aussi. Comme dans « Un automne prometteur … ou moins … avant janvier 2013 ! », Sylvie excelle à se rappeler… les déambulations artistiques d’AssociatEyes…

Laure, Marseille, photomontage sonore 15 au 30 janvier 2014, texte 7 février 2014

     Une année Capitale ! C’est sûr, on se rappellera 2013, ses événements, ses surprises, ses expositions, ses nouveaux Musées, ses feux d’artifice, et tant d’autres spectacles dans tous les domaines artistiques.

On se rappellera notre excitation le fameux Week-end de l’ouverture des festivités, impatientes de nous retrouver pour vivre ensemble un grand moment qu’on espérait inoubliable. Et c’est vrai que nous n’avons pas été déçues, mes complices et moi ce 12 janvier 2013, quand après avoir commencé notre périple à la Friche Belle de Mai où nous avons enfin pu pénétrer la Tour-Panorama pour y découvrir l’exposition « Ici, Ailleurs », nous nous sommes retrouvées sur les immenses terrasses dominant et la ville et la mer, véritables promesses des fêtes qui pourraient s’y tenir. Nous pressentions déjà que La Friche ne serait plus jamais la même, et sans nostalgie aucune, nous n’avons jamais raté les expos qui s’y sont succédées, de « la dernière Vague » aux « Images comme des oiseaux » sans oublier « ART-O-RAMA 2013 » Salon international d’art contemporain . Et puis, tellement boostées par l’ambiance festive qui envahissait la ville, prises dans le flot continu des milliers de badauds, nous sommes entrées dans le J1, immense hangar portuaire métamorphosé en un lieu d’expos unique et majestueux que nous retrouverons avec plaisir plusieurs fois dans l’année pour des expositions d’envergure telle « Méditerranée,Des grandes cités d’hier aux hommes d’aujourd’hui  » ou celle sur « Le Corbusier et la question du brutalisme » mais aussi pour y regarder les photos de centaines d’anonymes exposées au long des mois. Cet « Atelier du Large » voulu par les « Chercheurs du Midi », une formidable occasion pour tous de montrer leurs images du Midi ! Et quand déjà enivrées par cette atmosphère électrique, nous avons été à nouveau emportées par la foule, c’est pour admirer après la Grande Clameur un Vieux-Port magnifié par des lumières, des feux, des spectacles originaux pour une scénographie réussie.

Reflet d'AssociatEyes au J1 en début d'année, Agnès et Laure discute sur le côté à droite ©spueh 2013

Reflet d’AssociatEyes au J1 en début d’année, Agnès et Laure discutent sur le côté à droite ©spueh 2013

On se rappellera nos visites aux Galeries les plus engagées dans la dynamique MP2013, « Rêves de Silence « de Matthias Olmeta, « Utopies en Noir et Blanc » de Gilbert Garcin à la Galerie Detaille, « Capitale(s) »,  « Over The Rainbow » à La Galerie Gourvennec Ogor, « Volupté » par Marseille expos à la Galerie du 5ème / Galeries Lafayette, « Arrondir les angles » d’Anabelle Soriano à La galerie karima célestin et d’autres encore comme Le Box du Fonds M-ARCO pour l’exposition « 5 x 3 » de François Morellet. On se rappellera nos émotions à La Vieille Charité, enthousiasmées par les remarquables grands tirages « Vestiges » du photographe Kundelka qui confirmaient l’intérêt porté au « Trésor des Marseillais » présenté par le Musée d’Archéologie au cœur de la chapelle Puget. On se rappellera nos balades hors les murs, d’Aix-en-Provence au Musée Granet pour y voir « Cadavres Exquis » à Avignon pour la fabuleuse exposition « Les Papesses », et aussi évidemment les très réussies Rencontres d’Arles in blackOn se rappellera l’ouverture du FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, du monde qui s’y pressait, de la performance explosive imaginée par Fouad Bouchoucha pour en marquer l’inauguration, et de notre satisfaction de voir la mutation du quartier de la Joliette si bien amorcée. On se rappellera comme nous avons aimé arpenter notre ville en pleine métamorphose, passer et repasser sous l’Ombrière de Norman Foster, dominant de sa structure aussi élégante qu’imposante le Vieux-Port rénové et enfin rendu aux milliers de badauds. Et comme eux nous n’avons pas résisté au plaisir de nous photographier maintes fois sous cet édifice représentatif d’une nouvelle qualité de vie en notre cité. Et arpenter les quais pour apprécier le fulgurant panorama qu’offre cette promenade sur le Port, le Pharo, la mer, toute la rade qui se découvre à nos regards éblouis. Et longer le Fort Saint-Jean pour mieux voir surgir sur l’esplanade immense du J4 l’incroyable MuCEM et sa compagne, La Villa Méditerranée. On se rappellera la longue queue et notre attente impatiente pour enfin entrer dans le sublime bâtiment de Rudy Ricciotti et y apprécier les expositions « Le Noir et le Bleu » et « Au Bazar du Genre ». On se rappellera nos satisfactions devant la volonté de nos Musées d’organiser de grandes expositions : « Le Pont » au MAC, « Matta du Surréalisme à l’Histoire  » et « César à Marseille» au Musée Cantini, ainsi que nos espérances quant à la collection « Reflets de Méditerranée » du nouveau Musée Regards de Provence et notre plaisir à admirer les magnifiques chefs-d’œuvre des grands maîtres lors du « Grand Atelier du Midi, de Van Gogh à Bonnard » dans le tout juste rénové Musée des Beaux-Arts au Palais Longchamp. On se rappellera le Détournement de Canebière de Pierre Lavigne au Palais de la Bourse sur La Canebière, l’ambiance accueillante du Pavillon M sur le Port, Funny Zoo, les statues d’animaux colorés, les reproductions d’œuvres surréalistes de Dali pour enchanter les enfants, les expositions ou performances de rues inattendues, les cafés, les restaurants et les terrasses animés, remplis de gens de tous âges, marseillais et touristes, heureux de flâner dans une ville que tous ont appris à se réapproprier. On se rappellera les soirées illuminées de mille feux, la ville en fête pour Le Vieux-Port Entre Flammes et Flots, spectacle pyrotechnique conçu par la compagnie Carabos, la ville traversée par des centaines d’animaux, moutons et bœufs, chevaux, cavaliers pour une « Transhumance » mémorable, la ville embrasée ce 31 décembre pour une ultime et réjouissante fête populaire. On se rappellera avoir erré comme Ulysse pour trouver perdue au milieu d’un quartier populaire la bastide Château de Servières abritant l’une des escales de l’itinéraire d’Art Contemporain « ULYSSES » et avoir terminé ce voyage au FRAC en nous immergeant dans le film « Sea of Tranquillity » d’Hans Op de Beeck.

31 décembre 2013,  la Roue tourne. Marseille-Provence 2013 prépare son bouquet final !

31 décembre 2013,  la Roue tourne. Marseille-Provence 2013 prépare son bouquet final !

On se rappellera longtemps sûrement, la volonté de tous de faire de cette année MP2013 une année inoubliable, une année qui a permis à notre ville de se transformer, de se défaire de ses oripeaux folkloriques et tenaces, pour montrer à tous et en particulier à ses détracteurs les plus féroces, que Marseille, n’est pas juste la capitale du crime, la patrie de Pagnol et du pastis, de l’OM, la cité rebelle aux rues sales et à l’accent pittoresque, mais une grande ville en plein essor, au ciel lumineux, à la beauté sauvage et ensorcelante, au swing vivifiant, capable d’organiser et de mener à bien, malgré sa pauvreté et sa mauvaise réputation, des événements culturels qui ont su susciter chez ses habitants comme chez ceux qui l’ont découverte à cette occasion une réelle foi en un avenir prometteur. Et mes amies et moi, on se rappellera sans doute tous ces bons moments passés ensemble, aspirées nous aussi dans une spirale ascendante vers d’autres aventures culturelles.

 Sylvie, février 2014

1er janvier 2014, 8h30 le soleil se lève sur Marseille-Provence Métropole

1er janvier 2014, 8h30 le soleil se lève sur Marseille-Provence Métropole

 En lien avec le diaporama : La musique de « New Swing of Marseille-Provence 2013 » est d’ Avishai Cohen, vous pouvez l’écouter sur YouTube ou réécouter l’émission Summertime qui m’a fait découvrir ce morceau de jazz. Son énergie joyeuse m’a tout de suite évoqué #MP2013…
– Avishai Cohen Trio – Mezzo Live 2013 – 05_New swing (Sous Les Pommiers) 
– Summertime (France Inter /12.05.2013 ) par Elsa Boublil : « Jazz Sous les Pommiers », Bouquet final… Concert d’Avishai Cohen« 

A propos AssociatEyes

Les complices s’enrichissent, proverbe mis au goût du jour par Paul ELUARD ET Benjamin PERET, La Révolution surréaliste (1925)
Cet article, publié dans Actualité, Actualités, Architecture, Art, Arts, Contemporain, Culture, Histoire, Laure, Musée, Patrimoine, Photo, Photographie, Photos, Sylvie, Urbanisme, Vidéo, Voyages, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 2013 : L’année de Marseille-Provence, Capitale Européenne de la Culture

  1. Merci pour votre compte rendu vibrant et pudique (il n’y a pas de paradoxe), une rétrospection émotive qui ouvre le chemin d’ « une réelle foi en un avenir prometteur ». Au plaisir de vous lire à nouveau.

  2. AssociatEyes dit :

    Merci à vous ! Cela fait plaisir de partager émotions et enthousiasmes avec nos lecteurs.
    Sylvie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s